Comment accéder à un achat immobilier à Aulnay-sous-Bois à petit prix ?

Partager sur :
Comment accéder à un achat immobilier à Aulnay-sous-Bois à petit prix ?

Vous désirez effectuer un achat immobilier à Aulnay-sous-Bois avec des moyens financiers assez limités ? Voici des astuces qui marchent pour vous aider à concrétiser votre projet haut la main.

Le bon choix du quartier où acheter

Si vous disposez d’un petit budget pour effectuer un achat immobilier à Aulnay-sous-Bois, pensez à faire une petite concession sur le quartier où chercher le bien idéal. Évitez ceux qui sont les plus cotés car les prix y seront très élevés. Optez plutôt pour ceux qui sont un peu à l’écart du centre-ville, mais qui offre toutefois une belle sécurité et un accès facile.

Les biens à travaux et à transformer

Les belles opportunités pour acheter moins cher sur le marché de l’immobilier à Aulnay-sous-Bois concernent les appartements et maisons à travaux. C’est surtout le cas de ceux qui nécessitent des rénovations dans les pièces d’eau car ils sont proposés jusqu’à 40% moins cher par rapport à un bien impeccable. 

Il s’agit aussi des biens à transformer en logement, tels qu’un local d’activité ou un bureau et qui peuvent s’acheter jusqu’à 20% moins cher qu’un appartement en rez-de-chaussée. 

Le cas d’un rez-de-chaussée

Le rez-de-chaussée est un bien beaucoup plus accessible qu’un appartement en étage, côté prix. Effectivement, il est possible de l’acquérir jusqu’à 30% moins cher par rapport aux autres biens de l’immeuble. 

L’achat en viager libre

L’achat en viager libre représente une manière efficace de dépenser moins dans un achat immobilier à Aulnay-sous-Bois. En effet, le prix de la vente se règle par rentes viagères auprès du propriétaire-vendeur. Toutefois, ce dernier devra libérer le bien lorsque l’accord pour l’achat en viager libre est convenu. 

L’option de la vente aux enchères

L’achat d’un bien lors d’une vente aux enchères permet de profiter d’une décote pouvant aller jusqu’à 30% sur le prix du bien. Les seules contraintes concernent l’absence des 10 jours de rétractation et d’une condition suspensive liée à un prêt.